Rechercher

suzanne, c'est ta mère !

Dernière mise à jour : 29 mai

Suzanne, c’est ta mère (c’est la mienne enfait), qui reçoit Michèle, Caroll et Arlette un soir où c’est école le lendemain. (oui, replonges-toi en 1999 ).

Tu l’as vu corner toutes les pages qui l’intéressait dans ce bon vieux livre de recettes depuis le début de la semaine. Tu l’as accompagné au supermarché et prendre des plombes à fouiller le rayon bisque de homard pendant que tu squattais celui des BD, mais surtout… tu le sais, elle va préparer un super dîner. Enfin, pas juste un dîner, elle va recevoir ce soir !




Il est 20h, « tu dis bonne nuit ? ». Comme d’hab, t’as pas envie. Et on n’est pas dimanche pour prétexter un soudain intérêt pour le grand ballet des migrations des oiseaux partant du Zwin vers les dunes françaises (Tu te souviens ? Le Jardin Extraordinaire.) Résignée, tu vas te coucher… mais enfait, t’adores… ce sentiment - dans ton lit -lorsque tu entends les bruits sourds de rire au fond du couloir, tellement rassurant. Puis voir cette lumière tamisée venant du salon qui traverse un peu ta chambre et qui t’autorise implicitement à être de la partie . Alors tu te faufiles, tu fais semblant que t’arrives pas tellement à dormir, tout ça pour passer un peu de temps chaleureux….au dîner de Suzanne !






30 vues0 commentaire